Déclaration conjointe AJB / SYNATIC suite à la condamnation du journal « Le Reporter »

Le 24 juin 2015 a eu lieu, devant la Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Ouagadougou, le procès en diffamation du journal « Le Reporter ». Un procès intenté par Me Armand Bouyain, avocat à la Cour. Le verdict rendu le 24 juillet 2015 a abouti à la condamnation du directeur de publication du journal à trois (3) mois de prison ferme et à une amende de trois cent mille (300 000) francs F CFA. En cela, la Cour a suivi les réquisitions du substitut du Procureur du Faso.

LOGO AJB et SYNATICL’Association des journalistes du Burkina (AJB) et le Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC) saluent la promptitude avec laquelle les avocats du bimensuel « Le Reporter » ont interjeté appel contre cette décision, à tout point de vue en déphasage avec le contexte national et international de dépénalisation des délits de presse. 

En effet, cette condamnation à une peine privative de liberté intervient au moment où il est unanimement admis dans le monde que la place d’un journaliste n’est pas en prison. Il n’y a donc désormais que les Etats dictatoriaux qui s’emploient à envoyer les journalistes ayant commis des délits par voie de presse au cachot.

Le Burkina Faso post insurrectionnel vient d’adopter des projets de loi sur l’audiovisuel, la presse écrite, la presse en ligne, qui consacrent la dépénalisation des délits de presse. Pour nous, il ne fait aucun doute que cette volonté du gouvernement sera suivie par les honorables députés du Conseil national de la Transition !

En attendant l’adoption définitive de ces projets de loi, l’AJB et le SYNATIC exhortent la justice burkinabè à tenir compte désormais de l’aspiration profonde de l’ensemble des démocrates nationaux et ceux à travers le monde.

Aussi, l’AJB et le SYNATIC par la présente :

  • dénoncent cette tentative de bâillonnement de la liberté de presse ;
  • expriment leur soutien et leur solidarité aux confrères du journal « Le Reporter » ;
  • appellent l’ensemble des démocrates, défenseurs des droits humains et de la liberté de presse à se mobiliser pour défendre la liberté de presse.

Ouagadougou, le 10 août 2015

Pour l’AJB :

Le Président

Guézouma SANOGO

Pour le SYNATIC :

Le Secrétaire Général

Siriki DRAME

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s