13 décembre 2013 : Hommage de l’AJB à Norbert ZONGO, 1998-2013 (15 ans)

Monsieur le Président du Collectif des organisations démocratiques de masse et de partis politiques !

Mesdames et messieurs les membres du Bureau du Collectif !

Mesdames et messieurs les membres de la Coordination du Collectif !

Militantes et militants de la lutte contre l’impunité !

Peuples du Pays réel !

Consœurs et confrères !

AJB

L’une des nouveautés dans la commémoration du 15ème anniversaire  de l’assassinat de Norbert Zongo et de ses quatre compagnons est l’examen par la Cour de Justice de l’Union africaine du cas de l’assassinat de Norbert Zongo et de ses compagnons. Plainte déposée par le Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP) et les ayant-droits de la famille Zongo.

En dépit de cette instruction du dossier, dont nous attendons toujours le verdict,  les militantes et militants, les sympathisants du Pays réel sont toujours debout sous la direction du Collectif des organisations démocratiques de masse et de partis politiques.

Ils exigent comme  au premier jour vérité et justice pour toi et tes compagnons.

Ils exigent  également vérité et justice pour tous les crimes économiques et de sang commis au Burkina Faso.

Les gouvernements successifs de la Ive  République font la sourde oreille et essaient de réduire le Collectif au silence.

Pour preuve, depuis juillet 2006, soit sept ans déjà, des magistrats aux ordres  ont décidé de déposer ton dossier et ceux de tes trois compagnons au Greffe du Tribunal de Ouagadougou.

Les militantes et militants, les sympathisants et sympathisantes du Collectif contre l’Impunité sont toujours debout. En témoignent, les lycéens et collégiens, dont certains n’étaient pas nés à l’époque.

Aujourd’hui, ils sont dans la rue depuis plusieurs jours pour exiger la vérité et la justice  sur le quadruple assassinat de Sapouy, sur l’assassinat du lycéen Flavien NEBIE fauché par des balles meurtrières des forces dites de sécurité, le 6 décembre 2000, à l’âge de 12 ans.

Norbert Zongo !

Voilà quinze ans, que la frange consciente de notre peuple est debout, pour que d’autres burkinabè ne puissent plus jamais être assassinés, comme des moutons de sacrifice.

Pour tes confrères ici, présents, tu représentes une forme de journaliste, qui exige de l’audace et de la témérité. Nous avons voulu magnifier cela par l’institution du Prix Norbert Zongo du Journalisme d’investigation au niveau continental. La lauréate de cette édition nous est venue du Nigéria ; nous sommes sûrs que tu aurais salué son travail fait de sciences et de courage.

Par ce prix, tous ceux qui rêvent d’enterrer ton dossier en auront pour leurs frais. Les militants et sympathisants du pays réel sont convaincus que ni le temps ni les manœuvres diverses n’auront en rien raison du dossier Norbert ZONGO et de ses compagnons.

 Norbert ZONGO !

Aujourd’hui encore, tes confrères d’ici et d’ailleurs te renouvellent leur engagement et leur détermination à garder vivace en mémoire et à poursuivre ton œuvre de journaliste engagé pour la justice, la défense des faibles et des sans voix.

Tes confrères de nouveau en font le serment.

Norbert ZONGO !

Vérité et justice pour toi et tes compagnons !

Vérité et justice pour Flavien NEBIE !

Vérité et justice pour toutes les victimes de crimes économiques et de sang !

Non à l’impunité !

Na an laara, an sara !

Ouagadougou, le 13 décembre 2013

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s