Le SYNATIC sonne la révolte

Cher Wambi, restons dans la page des manifestations publiques avec ce cri de ras-le-bol  du Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC).

 Logo  1a

Les travailleurs de la Radiodiffusion du Burkina, de la Télévision du Burkina, du Multimédia, des Centres d’émission et des Editions Sidwaya, réunis au sein du SYNATIC, observeront mardi prochain un sit-in de protestation.

Les employés des médias publics entendent ainsi exiger un statut particulier, la reconstitution des carrières des agents, le rétablissement des rémunérations injustement coupées et surtout « l’arrêt de l’immixtion des autorités du ministère de la Communication dans le traitement de l’information au niveau des médias publics ». Sur ce dernier point, la goutte d’ingérence qui a déclenché la colère des hommes des médias de l’Etat est le tripatouillage du reportage télé de la marche de protestation de l’opposition du 29 juin 2013.

En effet, le montage effectué par l’équipe de reporters a été purement et simplement caviardé et remplacé par un autre élément, politiquement correct et au goût de l’autorité de tutelle.

Selon des sources émanant de la TNB et du SYNATIC, l’ordre de retoucher le compte-rendu de la manif de l’opposition est venu du secrétaire général du ministère de la Communication, Adama Baro. Résultat : l’élément paru sur le petit écran « n’a duré que 40 secondes ». Pire, les extraits de l’interview du chef de file de l’opposition, Zéphirin Diabré, ont été tout simplement biffés ; d’où la colère des hommes des médias publics, qui n’en peuvent plus de subir le diktat des politiques, lesquels les obligent ainsi à aller à l’encontre des règles de déontologie et de professionnalisme. « En effet, l’immixtion des autorités du ministère de la Communication dans le traitement de l’information dénature souvent le contenu des reportages,  chose qui expose les travailleurs des médias publics à la vindicte populaire lors de la couverture des manifestations publiques », a déclaré le bureau national du SYNATIC.

Source : Une lettre pour Laye, lobservateur.bf

Publicités
Cet article a été publié dans Blog, Sit-in 16 juillet 2013. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le SYNATIC sonne la révolte

  1. Ping : Déclaration SYNATIC : NON aux affectations-sanctions à la RTB ! | koncept digital

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s